Publié dans Qi gong en ligne le 2 juin 2019

Méditation zuo jing

S’asseoir et revenir au calme. Il s’agit d’un exercice de relâchement du corps et de l’esprit que l’on peut pratiquer partout.



Zuo – s’asseoir
Jing – calme


Assis, allongé ou même debout dans une posture confortable, fermer les yeux et prendre le temps d’écouter ce qui se passe dans notre corps. Revenir à un état passif d’écoute de ses sensations. Si durant l’exercice l’esprit nous emmène ailleurs lorsqu’on en prend conscience on revient simplement à l’exercice.

Puis on peut scanner son corps de haut en bas par trois fois.

Durant le premier passage nous allons simplement de prendre conscience de notre corps : quelles sensations ai-je de ma nuque, de mes épaules, de mon dos, de mes bras et de ma poitrine; de mon estomac et de mon bas-ventre; de mes hanches; de mes cuisses; de mes genoux; et enfin de mes pieds. Le simple fait de poser sa conscience dans son corps permet déjà de ramener un peu de vie dedans.

La où va l’esprit va l’énergie, le Qi.

Durant le deuxième passage nous allons relâcher en profondeur le corps. On prend le temps de parcourir les mêmes régions du corps en lui laissant le temps de se relâcher d’elle-même : relâcher la nuque, relâcher les épaules, relâcher le dos, relâcher les bras; relâcher la poitrine; relâcher l’estomac et de le bas-ventre; relâcher les hanches; relâcher les cuisses; relâcher les genoux; et enfin relâcher les pieds. Si une région du corps a dû mal à se relâcher, on peut essayer de remettre un peu de mouvement par des respirations conscientes dans les zones immobiles.

Durant le troisième passage on va laisser s’écouler l’énergie de haut en bas afin de rendre la tête et tout le corps plus léger. Durant cette phase laisser aller librement la respiration. Si la respiration devient plus profonde et plus lente on la laisse faire, si elle devient plus courte et plus rapide on laisse également le corps faire. Puis on imagine que l’énergie peut descendre librement de la tête au pied en continu. Enfin se concentrer sur les pieds. Cela permet de libérer le cerveau.

Cet exercice permet de détendre le corps et de calmer l’esprit. Il est recommandé pour les personnes yang qui sont très actives et qui ont dû mal à lâcher le mental. C’est aussi un très bon exercice pour s’endormir et lutter contre les insomnies.

Plus on pratique, plus le corps et l’esprit s’entrainent à revenir dans un état de détente profond. Avec le temps cela redevient naturel et le simple fait de fermer les yeux permet de prendre conscience de ses tensions, de les laisser se libérer, de respirer et de retrouver un état de calme.

Pour aller plus loin :

Retourner à l’espace qi gong en ligne
Réserver un cours particulier

Étiquettes : ,
Partager

Contenu associé

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.